06 07 79 96 35

rendez-vous@gmx.fr

Atelier d’expression théâtrale Personnes âgées et parentalité

Je suis Gilles Imbert. Je travaille dans le spectacle vivant depuis 32 ans (déjà). J’ai fait de nombreux spectacles, mais j’ai aussi animé beaucoup d’ateliers d’expression théâtrale: pour enfants, enseignants, animateurs, acteurs, professionnels de la  petite enfance, parents… J’ai co-animé un atelier dans le service de gériatrie de l’hôpital de Tullins.

Depuis longtemps, je travaille principalement sur la parentalité, tant pour les spectacles que pour les ateliers.

Cette thématique est une évidence en ce qui concerne les parents de jeunes enfants, un peu moins pour les ados. Il peut sembler incongru d’aborder ce thème avec des personnes dont les enfants sont soixantenaires! A  peine trouve-t-on des allusions (dans des reportages) relatives à l’abandon et l’ingratitude des enfants…

A notre époque où l’on vit de plus en plus vieux, la question de la parenté se révèle pourtant avec acuité: vivre plus longtemps, c’est être parent plus longtemps, parfois avec des enfants vieux eux-aussi. 

Les créations artistiques ou les ateliers investissent massivement le champ de la mémoire. Les personnes âgées ont pourtant un présent et le rapport aux enfants (et petits-enfants) en est un élément qui peut être important. C’est sur ce thème que je vous propose un travail.

Qu’est-ce qu’être parent lorsqu’on est vieux? Voici le thème!

De quoi s’agit-il?

Ces rapports filiaux à un âge avancé sont peu étudiés. C’est dommage, on aurait sans doute beaucoup à en apprendre! Mais mon propos n’est pas de faire une étude sociologique: il s’agit de faire s’exprimer les gens directement concernés sur cette problématique et d’utiliser le langage théâtral comme support. 

Un atelier d’expression théâtral est un moyen de travailler leurs questionnements individuellement et/ou collectivement et d’exprimer publiquement leurs problématiques dans le cadre sublimé de l’espace théâtral et de la fiction. Questionnements, expression, plaisir et partage, donc… 

Attention, je ne compte pas mettre les personnes en représentation! Il s’agit de recueillir leur parole lors d’un entretien (qui peut être individuel comme collectif ou les deux).L’entretien à plusieurs a l’avantage de créer chez les participants une rupture de l’isolement, un partage d’expériences et de points de vue, une clarification de leur situation, dont on connaît les bienfaits.

Dans un second temps, j’utilise la matière recueillie pour la transformer en textes destinés à être joués sur scène. Il s’agit d’en faire un spectacle unissant la marionnette comme éléments de distanciation, ludique et fort. Une restitution de la parole des participants sous forme d’un spectacle de marionnettes pour adultes, interprété par moi-même. Il sera joué dans votre structure et, éventuellement, dans d’autres structures du même type afin de porter leur parole ailleurs, la faire vivre et voyager.

Comment cela se passe-t-il?

un travail de recueil. Un entretien (individuel et/ou collectif) permettra aux gens de s’exprimer sur leur rapport à leurs enfants: quel est le type de ce rapport, quelle en est la qualité, quel sont leurs ressentis? Il se peut que ce rapport soit brisé (abandon, délaissement, disparition des enfants…):  comment cela est-il vécu, le temps apaise-t-il la perte…?

Il s’agit de questionner sur les fiertés, les regrets, les frustrations, de se demander à haute-voix: « si c’était à refaire… ». Il s’agit d’avoir leur point de vue sur l’allongement de la vie; sur l’incidence du vieillissement du corps vieilli sur leur rapport avec les enfants; comment vivent-ils eux-mêmes le propre vieillissement des enfants?

Ces entretiens sont filmés.

  • un travail d’écriture. Chacun(e) fait part de ce qu’il a à exprimer. Reste pour moi à mettre ceci en texte, à lui donner forme, de manière à ce qu’il puisse être joué.
  • Un travail de scène. Reste à porter ce texte sur scène: création des marionnettes, du décor, mise en scène et répétitions. Il s’agit de rester simple: modestie des décors, espace réduit, un seul acteur/manipulateur… 

Dit autrement, il s’agit de faire un spectacle agréable et intelligent. Car ce travail d’écriture et de jeu est destiné à être présenté devant un public. C’est aussi l’occasion d’un échange avec les spectateurs.

  • Un travail de conservation. Il me semble important que la restitution ne se fasse pas seulement au travers d’un évènement éphémère (une représentation). Les participants (et éventuellement au-delà) doivent pouvoir garder quelque chose de ce travail. Ce sera sous forme d’un film vidéo sur lequel ils pourront retrouver le spectacle, mais aussi des extraits des entretiens filmés.

Evidemment, ce sera pour vous aussi un objet précieux.

Pour les participants, c’est l’occasion d’une introspection à plusieurs, la possibilité de mettre leurs problématiques en résonance avec celles d’autres; le plaisir de participer à un projet et une tension vers l’avenir; la satisfaction d’y avoir participé, que leur parole ait été transmise en public; la possibilité (avec la video) de faire partager cette expérience (qui sait, à leurs enfants?).

Concrètement

L’atelier est ouvert à toute personne désirant s’exprimer sur son rapport à ses enfants. La durée du travail dépend du nombre de participant(e)s: plus il y a de personnes engagées, plus les entretiens prendront du temps, et plus le spectacle sera long à élaborer. Une chose est sûre, le travail nécessite plusieurs semaines.

A titre indicatif, sur la base de dix participant(es):

10 heures de collecte, 18 heures d’écriture, 18 heures de conception du spectacle, 20h de répétition et 10 h de conception du film. Soient 74 heures.

Je ne compte pas le temps de la ou des représentations.

Mon coût horaire est de 24€ ttc. Sur cette base (74h), le prix de l’atelier est de 1776€ ttc, déplacements compris (depuis Champagnier). Cela reste un exemple.

Il peut commencer à tout moment de l’année. Il est bien sûr adaptable à vos besoins ou envies! Pour me contacter:

Gilles Imbert – rendez-vous@gmx.fr – 06 07 79 96 35